Référencement WordPress : guide technique

par | 5 Juil 2022 | Tutoriels, WordPress

Un site WordPress peut vous faire gagner plus de clients et vous permettre de vendre davantage de produits. Mais pour y arriver, il faut être visible. Ceci peut se faire par les réseaux sociaux, par le bouche-à-oreille et surtout par les moteurs de recherche. Dans ce guide technique du référencement WordPress, nous allons examiner ce qu’il faudra mettre en place pour se classer le mieux possible sur Google.

C’est évidemment sur ce moteur de recherche que l’on concentrera nos efforts puisqu’il reste le plus utilisé. Notez également que cet article spécifie les aspects techniques, mais que votre stratégie de référencement devrait être votre priorité. Je vous recommande de suivre les étapes de ce guide stratégique avant d’optimiser les parties techniques.

 

 

1. Qu’est-ce que le référencement WordPress

Le référencement WordPress consiste en l’art de classer les pages d’un site WordPress le plus haut possible dans les résultats des moteurs de recherche. Très souvent, la concurrence est rude et il faut donc faire preuve de rigueur et de patience pour voir les pages d’un site apparaître en haut des résultats de recherche. Le jeu en vaut la chandelle puisque mieux une page est classée, plus elle générera de visites. L’objectif final du référencement WordPress est donc d’attirer des visiteurs sur un site.

 

2. Optimiser son site pour le référencement WordPress

Il faudra donc commencer par établir une bonne stratégie construite autour d’un groupe de mots-clés, puis par créer du contenu pertinent. Ensuite, viennent les aspects techniques du référencement WordPress. Certains d’entre eux concernent le contenu et doivent être optimisés page par page, alors que d’autres s’appliquent à l’ensemble du site.

Pour ces derniers, retenez que la santé générale de votre site, qu’il s’agisse de sa vitesse ou de sa sécurité, a une influence sur le référencement WordPress. En effet, Google tente d’envoyer les internautes vers des sites de confiance et la santé technique d’un site est considérée comme une marque de sérieux.

 

3. Utiliser une extension de référencement WordPress

La première étape, et sans doute la plus facile, sera d’installer et de paramétrer une extension dédiée au référencement WordPress ou SEO. Une bonne extension vous signale les problèmes techniques, permet de mettre en place certains éléments nécessaires automatiquement et veille à l’optimisation du contenu de vos pages et de vos articles.

Cependant, le simple fait d’installer une extension ne garantit en aucun cas de se classer dans Google. Il s’agit plutôt d’un coup de pouce technique qui surveille un site et aide à optimiser son contenu. La réussite ou l’échec du référencement WordPress repose avant tout sur la qualité de votre stratégie et de vos contenus. Je vous recommande deux extensions en particulier avec une préférence pour la première.

 

3.1 RankMath

 

Page d’accueil de l’extension RankMath
Page d’accueil de l’extension RankMath

 
RankMath est l’extension SEO que je recommande et que j’utilise sur ce site. Elle met en place quelques éléments utiles et nécessaires dès son installation et dispose de modules que vous pouvez activer ou non selon vos besoins. Par exemple, un sitemap peut être créé automatiquement et envoyé à Google Search Console (nous reviendrons sur ces deux éléments plus loin).

L’extension dispose aussi d’un module WooCommerce pour optimiser le référencement des sites e-commerce et d’un module de demande d’indexation automatique pour que les moteurs de recherche ajoutent le nouveau contenu à leurs résultats. Il existe aussi une version pro de l’extension qui offre un module d’analyse plus poussé ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités.

 

Optimisation du contenu

Et bien évidemment, vous pourrez également optimiser le contenu de vos pages et de vos articles grâce à une liste de contrôle, automatique elle aussi. Selon moi, RankMath est l’une des meilleures extensions de référencement WordPress disponibles sur le marché, y compris dans sa version gratuite.

 

3.2 Yoast SEO

 

Page d’accueil de l’extension Yoast SEO
Page d’accueil de l’extension Yoast SEO

 
Yoast SEO est l’autre extension de référencement WordPress très populaire et offre de nombreuses fonctionnalités similaires à RankMath. Vous pourrez donc créer un sitemap et optimiser votre contenu grâce à la liste de vérification de l’extension qui est ajoutée aux pages et aux articles. Notez que Yoast SEO signale certains éléments différents de ceux indiqués par RankMath.

Néanmoins, l’extension n’offre pas autant de fonctionnalités dans sa version gratuite, notamment les redirections automatiques en cas de changement d’URL ou certaines optimisations pour les sites e-commerce. L’entreprise Yoast reste cependant l’un des acteurs majeurs du référencement WordPress et son site contient de nombreux articles très intéressants sur la manière d’optimiser son site.

 

4. Créer un sitemap

Le sitemap ou plan du site, en français, reprend l’ensemble des pages de votre site ainsi que la hiérarchie qui existe entre elles. Grâce à lui, Google peut rapidement comprendre la structure et la relation des pages, mais aussi des articles de votre site. C’est un élément capital pour un bon référencement.

 

4.1 Mise à jour automatique

En effet, lorsque vous supprimez une page ou un article, votre extension SEO met le sitemap à jour afin que Google supprime ce contenu de ses résultats de recherche. Inversement, lorsque vous créez du contenu, le sitemap est mis à jour pour que Google reconnaisse les nouvelles pages ou les nouveaux articles qui ont été ajoutés au site. Par ailleurs, il existe un autre moyen de prévenir Google d’un changement sur votre site : la Search Console.

 

5. Inscrire son site sur Search Console

Inscrire son site sur Google Search Console est une autre tâche essentielle qui vous permettra d’ailleurs de parfaire votre stratégie de référencement WordPress. En effet, cet outil offre d’abord la possibilité de demander à Google d’indexer, c’est-à-dire, de classer vos pages dans le moteur de recherche.

 

Inscrire son site dans Search Console pour le référencement WordPress
Page d’accueil de la Search Console

 
Ensuite, vous aurez aussi la possibilité de visualiser les requêtes saisies par les internautes pour lesquelles les pages de votre site apparaissent dans les résultats de recherche. Cet outil est sans doute le plus puissant allié de votre référencement. Lorsque vous aurez une vue d’ensemble sur les requêtes les plus courantes pour lesquelles vos pages sont référencées, vous pourrez optimiser ces mêmes pages pour qu’elles apparaissent plus haut dans les résultats.

 

6. Optimiser son texte

L’étape suivante consistera à optimiser le texte de vos contenus. Nous avons vu dans cet article qu’il faut viser des contenus textuels d’environ 1000 mots, mais d’autres éléments interviennent également.

 

6.1 Ajouter le mot-clé cible dans le titre

Commencez par ajouter votre mot-clé cible dans le titre de votre page ou de votre article. Ce titre a une importance particulière car il s’agit du titre de niveau “h1” (pour heading 1, ou en-tête 1, en français). Tous vos contenus doivent comporter un et un seul titre h1. En ajoutant votre mot-clé cible dans ce titre, vous permettez aux internautes et à Google de rapidement comprendre le sujet de votre contenu et s’il sera pertinent pour une requête particulière.

 

6.2 Ajouter le mot-clé cible dans le texte en quantité suffisante

Il faudra parsemer votre texte de votre mot-clé cible. Les extensions de référencement WordPress pourront vous guider dans cette tâche car elles calculent le rapport entre le nombre de mots de votre contenu et le nombre d’occurrences de votre mot-clé cible. Il faut trouver un juste milieu entre sous-optimisation (trop peu d’occurrences du mot-clé) et sur-optimisation (trop d’occurrences du mot-clé).

 

6.3 Créer des paragraphes courts

Gardez également à l’esprit qu’il est important de créer des paragraphes plus courts que longs, notamment pour aider à une lecture confortable. Pour ce faire, vous pouvez segmenter votre texte à l’aide de titres de niveaux inférieurs à h1. Là aussi, il faudra faire attention à garder une structure logique.

Commencez par utiliser des titres h2 pour tous les éléments ayant la même importance. Puis, à l’intérieur d’un morceau de texte séparé par deux titres h2, vous pourrez subdiviser à nouveau votre texte à l’aide de titres h3 et ainsi de suite. RankMath recommande de ne pas dépasser les 120 mots par paragraphe.

 

7. Ajouter des images

Puis, il est indispensable d’ajouter des images ou des vidéos à vos contenus. Ceci permet d’illustrer votre propos et reste plus agréable à lire pour les utilisateurs et utilisatrices. Notez que Google tient compte du temps que ces derniers passent à consulter votre site après avoir cliqué sur l’un de vos contenus depuis la page des résultats de recherche. Il est donc important de créer des contenus attrayants et pas des “murs de texte”.

 

7.1 Optimiser les textes alternatifs ou alt tags

Il est aussi essentiel d’optimiser vos textes alternatifs d’images ou “alt tags” en y parsemant votre mot-clé cible. Google se sert de ces textes pour déterminer le sujet de votre image. Il faudra donc décrire votre image tout en y insérant votre mot-clé. Là encore, toutes vos images ne doivent pas comporter votre mot-clé, quelques-unes suffiront. Par ailleurs, les titres d’une image ou du fichier d’où elle provient n’ont pas d’impact sur le référencement, il n’est donc pas nécessaire de les optimiser.

 

Ajouter un texte alternatif pour le référencement WordPress
Ajouter un texte alternatif aux images dans WordPress

 

8. Ajouter une méta description avec le mot-clé cible

La méta description de vos contenus est un autre élément important pour le référencement WordPress. Je vous recommande de consulter cet article dans lequel je détaille tous les facteurs nécessaires à la rédaction et à l’optimisation d’une bonne méta description.

 

Ajouter une méta description pour le référencement WordPress
Ajouter une méta description pour le référencement WordPress

 

9. Créer une structure de liens internes (maillage interne)

Enfin, il faudra créer une architecture interne entre vos contenus. Idéalement, celle-ci devrait être naturelle et il suffira d’insérer des liens vers d’autres pages de votre site sur les pages dont le contenu est lié. Si vous avez bien préparé votre stratégie, vous devriez avoir sélectionné des mots-clés qui ont un rapport entre eux par leur sujet et il faudra alors créer des liens réels sur vos pages.

 

10. Obtenir des rétroliens ou backlinks

L’un des moyens les plus efficaces pour classer ses contenus en haut de la première page des résultats de recherche est d’obtenir des rétroliens, aussi appelés backlinks, en anglais. Les rétroliens sont des liens vers votre site qui proviennent d’autres sites. Ils sont un signal pour Google que votre site est suffisamment qualitatif pour que d’autres sites lui fassent confiance et renvoient vers son contenu.

Idéalement, il faut que les sites qui lient vers le vôtre soient aussi de bonne qualité. S’ils le sont, vous bénéficierez de la confiance que Google et les internautes leur accordent. Et s’ils ne le sont pas, vous récolterez les dommages de leur mauvaise réputation.

 

11. Optimiser la vitesse et la sécurité de son site

Pour terminer, il faudra optimiser la vitesse et la sécurité de votre site. Ceci est important pour l’expérience des utilisateurs et utilisatrices et Google tient compte de ces éléments à travers ses Signaux Web Essentiels (Core Web Vitals). Je vous renvoie vers mes articles détaillés sur ces deux sujets.

 

12. Conclusion

Le référencement WordPress demande beaucoup de travail, de rigueur et de patience. Mais les résultats potentiels en valent la peine. Avec une stratégie bien construite et des optimisations efficaces, vous pourrez augmenter le nombre de visiteurs sur votre site et par conséquent, votre nombre de clients potentiels et de produits vendus.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réservez votre audit SEO gratuit et recevez un rapport personnalisé sur la santé de votre site web